Dinosaures, ressemblance aux oiseaux (photos fossiles)

Actualités, infos pratiques et vidéos

Dinosaures, ressemblance aux oiseaux

Culture > Culture générale
Des paléontologues ont constaté que le système respiratoire des dinosaures possédait les mêmes particularités typiques que les oiseaux actuels. Le communiqué de presse annonce des résultats précis et détaillés de cette recherche. Il est publié sur le site officiel de l’Université du Michigan, au sein duquel la recherche a été réalisée, et dans le magazine PLoS One.

Des restes de dinosaures découverts en 1996 révèlent des similitudes avec les oiseaux

Les restes du dinosaure, nommé Aerosteon riocoloradensis, ont été retrouvés en 1996 au bord du fleuve Rio Colorado en Argentine. Sa colonne vertébrale mesure près de 10 mètres.

La recherche a duré 12 ans. Les millions d’années avaient intégré la colonne vertébrale du dinosaure aux roches et l’avaient rendue presque inséparable, ce qui est devenu une de principales difficultés pour les savants. Pour déterminer la structure spatiale des os, les savants ont eu recours à la technique « TDM » (technique de tomodensitométrie). Cette technique a permis de découvrir de petits orifices sur les os de la clavicule, de la colonne vertébrale et du pelvis qui mènent dans la cavité interne de l’organisme de l’Aerosteon riocoloradensis . Selon les savants, la présence de ces orifices témoigne de la présence de sacs aériens dans la cavité du corps.

Les sacs aériens qui entourent les poumons des oiseaux contemporains facilitent leur respiration. On distingue des sacs intérieurs et des sacs postérieurs. Sous la respiration l’air conservé dans les poumons pénètre dans les sacs antérieurs, en même temps que l’air de l’extérieur passe par les poumons et pénètre dans les sacs intérieurs. Cela veut dire que quand l’oiseau aspire, l’air est absorbé par les poumons et les cavités antérieures. Quand l’oiseau expire, l’air passe par les poumons et sort par les sacs aériens intérieurs. Ce système respiratoire enrichit l’organisme de l’oiseau en oxygène à chaque étape de la respiration. Les apophyses des sacs pénètrent dans les os de l’oiseau et font des orifices analogiques à ceux qui ont été retrouvés par les paléontologues.

A quoi servent ces orifices sur le corps de l’Aerosteon riocoloradensis ? Les savants ont proposé quelques versions à ce propos. La plus correspondante à la réalité semble la suivante : le courent d’air continu entourait les muscles et les organes internes refroidissant le corps du dinosaure.

Photos Dinosaures, ressemblance aux oiseaux

Dinosaures, ressemblance aux oiseaux
fossile dinosaure
restes de dinosaures

Commentaires de l'article

Recopiez le code :

Articles similaires

Sources :

Auteur : Maxime

Derniers articles :

webchercheurs twitter webchercheurs rss

Catégories :

Version mobile / Version web

©2006-2019 Webchercheurs.com | Droits Réservés | Mentions légales